Aimee Mullins

Aimee Mullins

Souvent nous nous plaignons de nos petits bobos alors que d'autres doivent engendrer des souffrances bien plus importantes et autrement plus terribles.
D'autres, d'une souffrance peuvent tirer, à force d'un immense travail mental, le meilleur de la vie, à arrriver à une forme de sublimation et à la…beauté tant intérieure qu'extérieure.

J'ai lu, il y a quelques temps, l'histoire d'Aimee Mullins, une femme vraiment hors du commun et au parcours qui devrait nous faire réfléchir. Aimee Mullins est née avec une hémilénie fibulaire (c'est-à-dire sans péroné) et est ainsi amputée sous le genou à l'âge d'un an. Elle passe sa scolarité à la Parkland High School d'Allentown, sa ville natale, puis elle étudie à l'Université de Georgetown. C'est là qu'elle pratique l'athlétisme à haut niveau aux côtés d'athlètes valides, devenant alors la première athlète amputée à participer aux compétitions de la NCAA. Elle participe aux  Jeux Parlympiques de 1996.
En 1999, elle défile pour le couturier britannique Alexander McQueen à Londres, avec des prothèses en frêne sculptées à la main. Par la suite, elle est nommée parmi les 50 plus belles personnes au monde par le magazine People. En 2004, elle est photographiée par Nick Knight pour le calendrier Pirelli.
Elle commence alors une carrière cinématrogaphique tout en continuant le sport et les prestations de défilé pour les plus grands noms de la mode.

En 2007, elle devient présidente de la Women's Sports Foundation. Elle possède un site web sur lequel vous pourrez lire sa biographie, ses évènements ainsi que visualiser une galerie de photos prises par les plus grands photographes du moment.
Chapeau, Miss mullins…

2 Comments
  • Emma
    Posted at 09:30h, 23 janvier

    Bonjour,
    bon, comme sans doute tu le sais..enfin je crois:-)))) je suis plutôt rétive à toute forme d'exhibition….surtout quand il s'agit de montrer ses ptits muscles, aussi développés soient ils, ses ptites fesses, ses ptits seins aussi jolis soient ils, qu'une jeune femme ait ou pas des jambes ne me semble pas non plus une raison valable pour me faire changer d'avis, parce que ce moyen pour être reconnu me semble futile et bête et dangereux. MAis….j'ai regardé un conférence donc d'Aimee Mullins et je suis restée scoctchéee. Elle donne au corps la possibilité d'être un support artistique, avec toutes ses jambes qui sont des oeuvres d'art, donc le corps devient un terrain d'expression, un lieu où dire, où expérimenter, où chercher, où trouver…Elle s'amuse avec cela, elle jubile…et les auditeurs avec…
    Alors oui, chapeau Mme Mullins, oui!!!
    bises
    Emma

  • Steph
    Posted at 14:43h, 23 janvier

    Hello Emma,
    Oui, oui, je connais tes idées sur le sujet 🙂
    Quand j'ai lu l'histoire, j'ai évidemment parcouru le net pour visionner les conférences et interventions télévisées et comme toi, j'ai été un peu fasciné. Ton commentaire est vraiment le plus précis qui puisse être devant ce sujet. Un grand merci…
    Bises
    Steph

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.