Le miroir

Le miroir

Il est une loi de la Vie très curieuse mais qui peut nous être d’un grand secours lorsqu’on la connaît. Cette loi est simple et tient en ces mots :
« La personne qui est en face de nous est un miroir qui nous renvoie notre image. »
Vous pouvez vérifier le bien-fondé de cette affirmation tous les jours, il suffit de regarder autour de vous. Il y a des personnes qui ne cessent d’avoir des relations conflictuelles avec les autres, et d’autres en revanche qui traversent la vie en n’ayant que des amis. Pourquoi dans une situation donnée l’un se fera agresser et pas l’autre ? Tout simplement parce que c’est notre état intérieur qui détermine la qualité de relation que nous pouvons avoir avec autrui. 

 Aikido cool

Pour en revenir à un sujet qui est l’obtention de l’efficacité maximale dans les arts martiaux, nous pouvons constaté qu’un niveau élevé d’efficacité revient à « faire en sorte que l’agresseur n’ait même pas l’idée de vous attaquer».
Partant du principe que l’autre est un miroir, le moyen est simple : C’est sur nous qu’il faut agir. L’ennemi n’est pas l’autre, mais nous même. Il faut vaincre nos peurs, nos angoisses, notre agressivité. Il faut installer la paix dans notre cœur. N’avez-vous pas remarqué, que les jours où nous sommes mal à l’intérieur, très vite cela rejaillit sur notre entourage, nous sommes agressifs, et vite le conflit arrive. Faire la paix en soi n’est pas chose aisée. Une des premières étapes consiste à s’accepter soi-même, tel qu’on est avec ses qualités et ses défauts. On ne peut pas aimer les autres si l’on ne s’aime pas soi-même. Une fois que la paix est en nous on peut alors faire rayonner l’amour autour de soi, et cet amour est le plus efficace des boucliers contre les agressions. Si cet amour que nous envoyons vers l’autre est sincère, absolu, lumineux, alors l’autre ne pourra pas nous attaquer, il n’en aura même pas l’envie, au contraire il cherchera à nous renvoyer un peu de cet amour qu’il a reçu.
«Projetez votre cœur plutôt que votre épée»

2 Comments
  • Emmanuelle
    Posted at 10:08h, 06 novembre

    Hello,
    ça oui, je suis tellement d’accord!!! Je pense que quelque part, le but ultime des arts martiaux est en effet de ne pas même avoir à se servir des techniques de combat…d’où la nécessité de parfaitement les maitriser:-)Peut être qu’au final on prend le problème à l’envers et que la question n’est pas tant de savoir si telle ou telle technique est applicable ou pass dans la “vraie vie”, hors dojo j’entends, en situation de combat “réel”, mais bien plutôt de comment aprvenir à ne jamais avoir à y avoir recours en faisaint de notre mental, de notre rapport aux autres, quelque chose de si apaisant que la douleur, aussi de l’agresseur, n’y aura pas de place? Peut être que l’entrainement au combat nous entraine à nous battre contre nos propres ennemis intérieurs, pas contre ceux de l’extérieur finalement…
    Merci pour ce beau terrain de réflexions martiales, comme d’habitude 🙂
    Bisous
    Emma

  • Steph
    Posted at 21:16h, 06 novembre

    Coucou Emma,
    Merci pour le comment et tout à fait d’accord avec toi. Je trouve d’ailleurs que celà rejoint les concepts que Léo nous a démontré lors du stage passé. L’intention et la conscience…lorsque l’on perçoit celà et que l’autre le ressent, il n’y aura peut-être pas de “combat” et seul le “sentiment”, au sens énergie du terme, passera.
    A bientôt.
    Steph

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.