Léo Tamaki, l’Aïkido sans frontières

Léo Tamaki, l’Aïkido sans frontières

L'Aïkido sans frontières car les venues de Léo Tamaki sont devenues, au fil du temps, le rassemblement de pratiquants de plus en plus nombreux et de divers horizons, tous intéressés par l'enseignement en relâchement de notre invité et tous respectueux de la pratique d'autrui. J'ai particulièrement été touché par les visites de Marc Deroitte avec qui je m'entraînais il y plus de vingt ans et par les venues d'une délégation d'Herblay en France dont Hervé et Gilbert que j'avais déjà rencontré il y a quelques temps. A mon grand regret, étant un peu malade, j'ai participé au stage moins qu'à l'accoutumée mais cela a été l'occasion de pouvoir mieux regarder et apprécier les finesses de geste.

La préparation du cours est toujours aussi agréable avec beaucoup d'étirements et de travail de chutes tout en souplesse, cela met dans un état d'esprit assez zen pour la pratique. Une pratique que Léo aiguise au contact de divers maîtres et dont l'influence se fait grandement ressentir dans son travail. Il s'agit vraiment d'un travail différent de ce que nous avons l'habitude de voir lors de divers stages mais cela reste quand même de l'Aïkido.

Le samedi, le travail fut axé sur Yokomen Uchi avec différentes formes d'entrée ayant le même leitmotiv à savoir le fait de menacer la gorge d'uke avec une intention réelle. Sans cette intention, le mouvement restera très différent, n'offrant qu'un simulacre avec complaisance. J'avais déjà vu cela lors d'un stage précédent et c'était bien intéressant de le retravailler. A partir de là, l'entrée se fera latérale à l'extérieur ou à l'intérieur et par la suite on passera à la "technique", dans ce cas Ikkyo et Nikkyo également de plusieurs façons, j'ai beaucoup apprécié le sens du mouvement conservé du début à fin.

Il est intéressant de constater qu'ici la technique n'est pas le plus important (comme c'est souvent le cas) mais bien l'application d'un principe duquel découlera la dite technique. Finalement, ce devrait être ca le Budo mais on part souvent dans le sens inverse, en commençant par la fin, la "technique"….

Le dimanche, après une préparation un peu différente de la veille mais toujours aussi bienvaillante, nous revoyons le "travail en aveugle", très riche au niveau des sensations et ce que l'on soit Tori ou Uke. Le "fil rouge" sera ensuite Katate Dori avec une recherche dans l'absence de force et d'appel, un peu comme lorsque nous sommes en présence d'un enfant…

Les kokyu nage et kaiten nage qui en découleront offriront non seulement l'aboutissement du relâchement étudié mais également un beau défoulement au niveau physique de par les nombreuses chutes.
En définitive, encore un très beau stage et de bons moments passés avec Léo non seulement sur le tatami mais également au dehors.

Léo Tamaki donnera de nombreux stages en Belgique au cours de cette saison, toutes les infos se trouvent sur son blog. Par ailleurs, Léo donnera un nouveau stage au Sakura Dojo et également au Suki Dojo le week-end du 19 mai, les infos paraîtront sur ce site et sur les canaux habituels.

8 Comments
  • Gilbert
    Posted at 19:24h, 06 décembre

    Salut Stéphane,
    Nous sommes bien rentrés et nous te remercions encore pour ton accueil. Grâce à toi, nous avons pu admirer le son et lumière de la Grande Place et enfin goûter aux spécialités du coin. J'ai pratiquement loupé toutes mes photos à cause d'un mauvais réglage. Elles sont surexposées ! C'est un appareil de prêt et j'avoue que je ne l'ai pas vérifié.
    Amicalement, Gilbert.

  • Steph
    Posted at 00:09h, 07 décembre

    Salut Gilbert,
    Merci à vous pour la visite, cela m'a fortement touché. Je suis content que vous avez apprécié le séjour. Pour les photos, j'en ai quelques unes que je mettrai en ligne cette semaine.
    Amitiés et à très bientôt
    Steph

  • Stéphane (France)
    Posted at 15:00h, 07 décembre

    bonjour Stéphane,
    Je suis un lecteur fidèle de votre Blog, merci pour ce que vous nous faites partager régulièrement ici.
    Pouvez vous me dire quelle est la signification du hakama blanc porté par Léo lors de ce stage. 
    Cordialement

  • Steph
    Posted at 15:09h, 07 décembre

    Bonjour Stéphane,
    Merci de votre fidélité. Humm, j'attendais cette question et, en fait, on me l'a déjà posée…:-)
    Cela n'a pas de signification particulière mais je vous invite à prendre contact avec Léo pour lui poser la question, éventuellement via son blog http://www.leotamaki.com. Vous pouvez lui envoyer un message privé en vous rendant en bas de sa page.
    Cordialement et bonne journée
    Stéphane
     

  • Emmanuelle
    Posted at 10:27h, 19 décembre

    Bonjour Steph,
    il me semble que le hakama blanc signifie un point ultime de connaissance, non? Difficile à évaluer de surcroit…C'est très esthétique un hakama blanc? Non? C'est envoûtant, surtout quand il est porté par un jeune loup, non?:-DDDD ça doit ête pour mettre en condition de fascination les petits élèves:-dddd
    Sinon, je te souhaite de très jolies fêtes de fin d'année
     
    A bientôt
    bisous
    Emma

  • Steph
    Posted at 11:12h, 19 décembre

    Hello Emma,
    Décidemment, cet hakama fait parler de lui :-). Je suis sûr que le fait de le porter, dans ce cas, ne signifie pas avoir, comme tu l'écris,  la connaissance ultime. Les hakamas blancs sont portés dans diverses écoles au même titre que les bleus ou noirs. Dans les écoles d'Iaido par exemple et dans d'autres écoles, le blanc signifie…l'état de débutant. Il y a donc pas mal d'interprétations.
    Bonnes fêtes à toi et j'espère que tu vas bien.
    Bisous
    Steph

     

  • Emmanuelle
    Posted at 12:51h, 19 décembre

    humm humm , il est vrai que je suis loin de connaitre toutes les signifacations du port du hakama blanc, loin s'en faut. Je ne me référais qu'à une interprétation qui m'a été donnée, sur les tatamis d'Aikido, par mon prof et Toshiro mais ce n'était que dans un contexte donné en effet. J'ai cru que Léo pratiquait l'Aikido en hakama blanc, donc voilà. Et puis cette interprétation m'amusait..Okokokokokok, tu vas me dire que j'ai un mauvais esprit:-ppp Non, il n'en est rien, je blague, je me chambre au moins autant que je chambre les autres alors bon:-))) Ceci étant, l'abus d'humulité ne me semble pas toujours authentique non plus…C'est une arme aussi de séduction qui a tendance à me hérisser, mais bon….LA vraie humilité, n'a, à mon sens, besoin d'aucun signe extérieur…comme les richesses:-p
    Je vais, je vais.Puisque je persiffle de nouveau…ça va:-)))
    Bisous ptit belge
     
    Emma

  • Steph
    Posted at 14:03h, 19 décembre

    Eh, moi, j'aime bien quand tu viens visiter ce petit blog avec franchise et sans langue de bois :-), qualité très rare…Je pense que le mieux est de poser la question à Léo lui-même car, pour moi, que la personne enseigne en hakama bleu, noir, blanc ou brodé n'a pas trop d'importance, je préfère voir la qualité de l'enseignement. Toutefois, pas de hakama rose, non plus ;o)
    Belle zen journée.
    Steph

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.