Ma petite pratique…

Ma petite pratique…

Bashung chantait « ma petite entreprise connaît pas la crise »
En voici une nouvelle version « ma petite pratique connaît la crise»
Bon, je la trouve bénéfique mais ce n’est pas le cas de tout le monde…
Après quelques 25 ans de tatamis, je commence seulement à percevoir le pourquoi de l’Aïkido, j’écris bien « commence » car je suis encore bien loin d’avoir la connaissance.
Depuis un petit temps, certains peuvent se sentir déconcertés par un changement dans mon humble façon d’enseigner et de pratiquer. Cela n’est que la résultante d’avoir à peu près perçu le pourquoi du relâchement dans le travail, chose que je n’avais jamais vraiment apprise, ni appliquée, occupé pendant des années à faire de l’ « aiki gladiateur » en entendant « relâche-toi » « relâche tes épaules » mais on n’expliquait pas vraiment et puis ca « marchait » d’une certaine façon car il y avait une « masse » qui appliquait le mouvement. Aujourd’hui, cela me fait sourire, cette attitude, et comme disait quelqu’un il n’y pas si longtemps, « lorsque l’on travaille en force, on a l’impression d’être agressé », c’est vraiment le cas.

 pratique-1

Je pense également de travailler « relâché » permet une préservation plus grande du corps surtout si, comme dans mon cas, on n’est plus tout jeune. D’ailleurs, en voyant Tamura Sensei travailler à 76 ans, je me dis que ce serait bien d’être encore avec le dixième son âge atteint.
Voilà le fruit de réflexion de diverses rencontres ces dernières années qui ont bien chamboulé mon petit art, des personnes bien sûr mais aussi d’autres disciplines comme le Shiatsu qui a beaucoup de points communs avec l’art martial et qui se pratique également sans force aucune.
Bon cela ne reste encore que de l’ « à peu près » car on peut comprendre de par l’esprit sans que le corps ne suive, je n’en suis pas encore au niveau ou l’on attaque un keikogi vide…ou à disparaître….

 pratique-2

Et puis, il y a encore des scories qui peuvent se réveiller…Dernièrement, un jeune élève du cours adultes m’a dit « dis Stéphane, pourquoi on ne fait pas des techniques qui marchent, genre coup de genoux », il n’en fallait pas plus pour retomber dans le « Ninja » ;o) et de distribuer atemis et clés de 13 ;o). Après quelques mouvements, je me suis dis que j’étais bien bête…et me suis senti bizarre comme si j’avais été à l’encontre d’un remède naturel en prenant des solutions chimiques…la preuve par neuf que le relâchement n’est pas encore total. C’est un peu, finalement,  comme quelqu’un ayant connu des problèmes de drogue et qui peux replonger à tout moment ;o).
Certains m’ont parlé du changement et ne sont pas trop pour car, pour eux, l’"efficacité" passe toujours par la force et le broyage. Je respecte celà et j’essaierai d’aller dans leur sens…d’une certaine manière.
Je prie donc les personnes, dont je ne broie plus les poignets et que je ne jette plus par terre, de m’excuser…

9 Comments
  • rose
    Posted at 17:31h, 29 septembre

    Mais c’est parfais, ce n’est pas moi qui m’en plaindrai…Si on ne trouve pas cela efficace, il y a d’autres sports de combat..

  • rose
    Posted at 17:31h, 29 septembre

    Parfait… 😉

  • Laurylyan
    Posted at 19:31h, 29 septembre

    Que disais-je déjà sur un autre blog ? Ah oui ! “On se crée ses propres obstacles !” 😉

    Et non, je ne suis pas pédante car je me l’applique aussi à moi-même et bou diou ce que c’est difficile par moment… :-S

  • Steph
    Posted at 22:45h, 29 septembre

    Salut Rose,
    Relâchement ne veut pas dire inefficacité…
    Merci pour ton commentaire mais maintenant que tu as lu ce post, je devrai vraiment être gentil ;o))
    Bizzz

  • Steph
    Posted at 22:47h, 29 septembre

    Hello Laurylan,
    Je ne considère pas celà comme un obstacle, pas du tout mais comme une façon d’évoluer et il y en a d’autres =D
    A bientôt

  • Laurylyan
    Posted at 09:46h, 30 septembre

    Je crois que l’on s’est mal compris 🙂 Et je pense aussi que l’on ne considère pas l’obstacle de la même manière 😉

  • Steph
    Posted at 12:59h, 30 septembre

    J’ai meux compris à la lecture de ton mail plus qu’intéressant…
    Merci et à bientôt
    Stéphane

  • Tamaki Léo
    Posted at 12:37h, 01 octobre

    Il est possible en effet que certains se heurtent à une pratique souple, tant cela va à l’encontre de l’image que l’on peut avoir de l’efficacité. Certains des hauts gradés proche de Tamura senseï continuent encore à travailler… “à l’ancienne” alors même qu’il tente de les corriger et montre inlassablement par l’exemple. Que ceux qui doutent aillent sentir début octobre 😀

    Bon cheminement sur une pratique qui m’a apporté et continue de m’apporter beaucoup de joies et de plaisirs.

    Amicalement,

    Léo

  • Steph
    Posted at 13:11h, 01 octobre

    Bonjour Léo,
    Ben finalement, chacun fait comme il veut suivant la voie qui lui convient le mieux…
    Je me sens bien sur ce chemin là mais je comprends que certains souhaitent faire autrement.
    A bientôt
    Stéphane

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.