Mains et pieds

Mains et pieds

Un texte très intéressant de Philippe Gouttard :
Il existe un un parallèle important entre les mains et les pieds. Nous pouvons diviser la main en deux parties: la main de la force représentée par l’annulaire et l’auriculaire et la main de la précision représentée par l’index et le majeur. Nous ne prenons pas en compte le pouce qui lui participe à toutes les actions.
La main de la force a pour doigt directeur l’auriculaire ; c’est celui qui entraine et qui permet la saisie la plus forte car entre le pouce et petit doigt il y a la plus grande surface de contact.
La main de la précision a pour doigt directeur l’index, c’est celui qui dirige la main quand nous écrivons ou effectuons un geste précis.
Mais pour être forte, la main de la force doit être précise et pour être précise, la main de la précision doit être forte.
Le pied, lui, est divisé en deux par son milieu, du côté des trois derniers orteils, on a ce qu’on appelle le pied de la réception et du côté des deux autres orteils, le deuxième et l’hallux, on a le pied de la propulsion.

 leo-yannick
Léo Tamaki et Yannick Le Fournis : Shomen Uchi Ikkyo

Quand on utilise la main de la force comme dans «shomen uchi ikkyo» pour parer l’attaque, le contact se fait du côté du petit doigt, et le poids du corps est réparti sur le pied de la réception à savoir la ligne externe des pieds. Quand on termine le mouvement, ce sont les doigts de la précision qui terminent l’action et, pour avancer, on passe sur la ligne interne des pieds à savoir le deuxième et le gros orteil.
Pour aller plus loin dans la physiologie, nous ne cessons de passer du pied de la réception au pied de la propulsion et nous ne cessons de passer de la main de la force à la main de la précision. Ce qui nous permet de respirer par les deux attaches qui relient au tronc d’une part les mains par l’intermédiaire de la ceinture scapulaire et d’autre part les pieds grâce à la ceinture pelvienne. Toute action du corps a pour but de favoriser la respiration pulmonaire donc de favoriser la vie.
À la main de la force correspond le pied de la réception et à la main de la précision correspond le pied de la propulsion.

3 Comments
  • Hélène
    Posted at 23:36h, 11 décembre

    Ce serait sympa de citer Philippe Gouttard, quand même…

  • Steph
    Posted at 09:31h, 12 décembre

    Bonjour Hélène,
    Oui, vous avez bien raison, je ne l’ai pas mentionné, veuillez m’en excuser.
    Voilà qui est fait.
    Bien à vous.
    Stéphane

  • Hélène
    Posted at 10:56h, 15 décembre

    Woaw.

    Comme ça c’est top !

    Merci !

    Hélène

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.