Musubi du dimanche matin

Musubi du dimanche matin

D'habitude, les stages réunissent une "école" et même si il y a plusieurs enseignants, ceux-ci sont quasi toujours issus du même "courant". Ce dimanche, à l'opposé de cette habitude, avait lieu un stage un peu particulier et, à mon sens, ce n'est pas très répandu comme initiative. Fabrice Somers, élève d'Endo Sensei et du Doshu (entre autres), ainsi qu'Abdel Bouilfani, élève de Sugano Sensei furent nos guides et les initiateurs de cette belle matinée. Le thème semblait être Musubi ou plutôt est devenu, car je pense que cela n'était pas prévu à l'avance et que c'est venu comme çà.

Musubi, la connexion, le "noeud" que l'on doit retrouver et garder avec notre partenaire, une sensation très bien exprimée malgré les différences de mouvements, différences qui finalement n'apparaissaient pas tant que çà car même si les chemins ne sont pas semblables, les principes demeurent. Bien sûr, les afficionados d'une façon de faire ont eu un peu de mal à s'adapter à une autre manière mais c'était vraiment très très enrichissant. Ajoutons à celà une très bonne ambiance, un respect que l'on ressentait grandement et l'humour des deux protagonistes et nous avions tous les ingrédients pour de merveilleux moments d'Aïkido dans l'esprit d'ouverture. Un petit bémol, si l'on puis dire, les différents groupes ne sont peut-être pas assez mélangés, quoiqu'il y ai eu des tentavives mais, bon, c'était une première et la prochaine fois (j'espère vraiment qu'il y aura une prochaine fois…), les gens iront certainement plus facilement les uns vers les autres, l'appréhension passée. Personnellement, je me suis bien amusé…et ai aussi appris pas mal.


Photo : Arnaud Beelen

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.