Pour ou contre les World Combat Games?

Pour ou contre les World Combat Games?

Les World Combat Games, kesako?
Il s’agit d’un évènement qui rassemble des disciplines catégorisées “sports de combat” et qui se déroule tous les trois ans, un peu les Jeux olympiques du genre. Il accueille des pratiquants venus du monde entier, ceux-ci sont sélectionnés par les fédérations nationales et font la part belle aux jeunes pratiquants. Par exemple, en Aikido, les “démonstrateurs” ne dépassent en général pas le 4ème Dan , à l’exception des maîtres non envoyés par la fédération mais réprésentants  de l’IAF (International Aikido Federation) comme Tissier Shihan, Waka Sensei, Myamoto Shihan , etc.


La vidéo de présentation avec…Vladimir Poutine

L’édition de cette année avait lieu à Saint-Petersbourg en Russie et a donné lieu à une campagne médiatique de grande importance. De nombreuses vidéos ont été diffusées sur youtube.
Si l’enthousiasme a été relevé chez un grand nombre de pratiquants, certains se sont également insurgés (en particlulier sur les réseaux sociaux) contre la place de l’Aikido au côté de “sports” comme le Sambo, la lutte, le Kick Boxing et d’autres à l’aspect bien compétitif et parfois destructeur.


La délégation belge, belle démo

Puisque nous sommes dans le sport, voici un petit match, pour vs contre…(liste non exhaustive)
Les pour :
– Cela donne une magnifique publicité à l’art (et à l’IAF!)
– Les fédérations envoient (en général) leurs meilleurs “jeunes” pratiquants, ce qui  donnent des démos d’enfer et très dynamiques.
– Les vidéos sont diffusées sur tous les médias donc cela fait bien parler de l’Aikido.
– L’Aikido sort d’un aspect traditionnel pour aller vers le grand public.
– L’Aikido s’oriente vers un mode compétitif.


Christian Tissier Shihan, toujours au sommet

Les contre :
– Un art traditionnel n’a rien à faire avec le kick boxing, le judo et autres
– On ne voit quasi qu’un style d’Aikido (plutôt l’Aikikai)
– Les démos ne sont pas toujours à la hauteur (ndla : il faut dire qu’il doit y avoir un grand facteur stress et en tout cas chapeau pour celles et ceux qui y participent car il faut oser y aller).
– L’Aikido ne doit pas aller vers un mode compétitif et doit rester un budo.
– Un côté politique aussi, les deux premières éditions ont été organisées dans des pays bien connus comme défenseurs des droits de l’homme tels la Chine ou la Russie.
Conclusion : A chacun de se faire son idée…
Perso, je suis neutre, cela ne me fait ni chaud ni froid. Bien que je pense peut-être que ce n’est pas la place d’un budo, je n’en suis pas plus affecté.


Myamoto Shihan dans un style “débonnaire” mais efficace!

Si vous avez plus d’arguments pour ou contre, n’hésitez pas faire part de vos commentaires!

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.