Suis-je encore fait pour une pratique rude?

Suis-je encore fait pour une pratique rude?

De m’être blessé au stage de Waite Shihan (d’autant plus que je m’étais déjà blessé à ce stage l’an passé) me fait bien réfléchir et de surcroît, d’avoir reçu cette blessure du maître lui-même est-il un présage à un léger retrait de ce que je nomme la pratique rude.

elbowarthitisC’est à dire un Aikido demandant un grand engagement “physique”. Pourtant, j’aime encore me dépenser sur le tatami, sentir le coeur battre bien fort, la respiration varier et diminuer ou augmenter,  ressentir par après une forme de purification. Mais voilà, ma pratique actuelle est allée vers de plus en plus de travail en sensations et je me demande si je peux encore concilier les deux sans risque. Car finalement, la blessure vient peut-être de ma personne, n’attendant pas un mouvement “ude kime nage” qui cherchait l’articulation mais plutôt qui allait me déséquilibrer et m’amener au sol comme une feuille. Je suis sûr d’ailleurs que cela vient de moi car je suis absolument certain que Waite Sensei ne voulait absolument pas me “briser”, il a juste fait son Aikido et je n’ai pas suivi comme il fallait.
Oui, je suis devenu plus Aikido Yin que Yang…

2 Comments
  • senzier
    Posted at 16:51h, 25 septembre

    Bonjour,
    le risque de blessure n’est pas nul dans la pratique des Budo et l’accident peut toujours subvenir. en Aïkido, ce risque devrait être minime puisque nous “jouons les rôles” de Tori et Uke.
    cependant ce devrait être toujours au plus gradé d’agir avec circonspection en toute circonstance, aussi je ne suis pas d’accord sur le fait que le “blessé” prenne sur lui l’entière responsabilité d’une blessure :
    je ne veux pas ici porter critique sur un Senseï que par ailleurs je ne connais pas,
    mais des deux acteurs, le plus expérimenté est celui qui endosse la plus grande part de cette responsabilité.
    je te souhaite un prompt rétablissement et une longue pratique, peut-être avec moins rudesse mais plus justesse.
    cordialement, marc senzier

  • Steph
    Posted at 18:38h, 25 septembre

    Bonjour Marc,
    Je suis d’accord avec toi. En tant qu’ancien, nous devons prendre soin des moins avancés. Perso, en 18 ans d’enseignement, je ne me souviens pas avoir blessé quelqu’un, même dans mes années yang ;-).
    Mais là, je ne sais pas ce qu’il s’est passé en fait, cela a été très vite.
    Et je pense que le Sensei ne le savait pas non plus, il a été le premier surpris de ce fait.
    Je serai vite sur pied, il n’y a rien de cassé, heureusement.
    Amicalement
    Stéphane

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.