Un défi

Un défi

Il était courant dans les temps anciens que des rônins à la recherche d’un Maître lancent des défis au Maître d’un ryu. À moins que ce ne soit un pratiquant d’une école qui voulait montrer la supériorité de son école sur une autre ou la sienne propre. Au début du vingtième siècle, cette coutume persistait encore, et Maître Ueshiba du fait de sa renommée fut de nombreuses fois défié. Il tentait la plupart du temps de dissuader l’auteur du défi, car il considérait ce genre de chose comme futile. Un jour, il vit arriver dans son dojo un jeune homme impétueux nommé Piston Horiguchi (merci, Léo ;o). Celui-ci venait de remporter le championnat universitaire de boxe du Japon. Tout auréolé de sa fraîche couronne, il voulait lui apporter un lustre supplémentaire en défiant ce Maître célèbre.

 ueshiba-and-books

Horigushi dit à Maître Ueshiba qu’il souhaitait faire un test avec lui. – « C’est inutile, dit le Maître, cela ne prouvera rien ! » – « Comment ça inutile ? Auriez-vous peur ? » – « Non, je crois tout simplement que ce test est sans intérêt. » – « Je ne quitterai pas ce dojo avant que vous ayez accepté ! » Devant l’insistance de son interlocuteur, Maître Ueshiba finit par accepter un test d’une durée de deux minutes. Les deux hommes se mirent face à face et Horigushi se rua sur le Maître en faisant pleuvoir sur lui une ruée de coups.

 morihei-ueshiba-and-tea

Maître Ueshiba, tranquillement les esquiva tous du premier au dernier, et au bout des deux minutes dit : – « Vous voyez, j’avais raison, tout cela ne sert à rien. » – « Non, non, je veux continuer. »
Maître Ueshiba face à cet entêté accepta de disputer une deuxième reprise de deux minutes qui se déroula exactement de la même manière. Horigushi , bouillonnant d’énergie réclama une troisième reprise. – « Ainsi dit le Maître vous ne voulez pas comprendre ? Et bien partons pour une autre reprise. »
En revanche dans cette reprise, Horigushi ne donna qu’un coup. Maître Ueshiba se mit de côté et porta un imperceptible atemi sur le coude de son agresseur qui se brisa net. Ce qui mit fin au test.
Horigushi avait compris

 

2 Comments
  • eric viaene
    Posted at 21:16h, 09 avril

    tsuneo aka “Piston” Horigushi
    http://ejmas.com/jcs/jcsart_svinth1_0200.htm
    pour être exact 🙂
    Eric.

  • Steph
    Posted at 22:08h, 09 avril

    Salut Eric,
    Merci pour les infos complémentaires.
    A bientôt (en juin…) sur les tatamis.
    Bien à toi.
    Stéphane

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.