Vers d’autres voies

Vers d’autres voies

On est tous nés quelque part
Au cours de ma petite vie de pratiquant,  je me suis toujours intéressé aux autres disciplines, que ce soit par la lecture de nombreux livres et magazines ou par la pratique en elle-même. C’est ainsi que j’ai taté un temps du Katori Shinto Ryu pendant deux petites années et du Tai ji pendant un peu moins longtemps, je pensais y trouver un complément à mon Aikido et même si ces deux écoles furent bien intéressantes, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais.

©helenerasse

©helenerasse

Quelques années plus tard, par un pur hasard, j’allais croiser le chemin du Shiatsu et là ce fut une belle révélation, une renaissance, car les parallèles me sont sont apparus bien nombreux avec l’Aiki. Après quelques années de formation, j’essaye de continuer l’exercice de cet art merveilleux, ne fut ce que les Makko-ho qui font partie intégrante de la préparation dans mes petits cours ou de soulager des personnes bénévolement de par le peu de connaissances acquises.

©helenerasse

©helenerasse

Recherche, …., déséspérément!
L’esprit de recherche m’a également permis de rencontrer des Maîtres qui allaient changer ma vision martiale et ce grâce à Léo Tamaki sans qui je n’aurais certainement connu Akuzawa Sensei, Hino Sensei ou Kono Sensei que sur papier ou par écran interposé. A cela est venu s’ajouter “la Sagesse du Corps” d’Allen Pittman que je n’ai pas encore eu la chance de rencontrer mais cette méthode , dont Sebastien Place nous a permis de découvrir les prémices, me plaît au plus haut point et j’envisage de tenter de me perfectionner.

yoga

Yoga
Et comme si je n’en avais jamais assez, je viens de me lancer dans le Yoga, un art que j’avais envie de pratiquer depuis longtemps et qui,  je pense, pourra délier beaucoup d’éléments bloqués dans mon vieux corps (ils sont nombreux…). J’avais déjà eu quelques initiations avec mon amie Sarah Derasse qui a animé pas mal de stages dans mon dojo. Là, pour des raisons d’ horaires, je suis tombé sur un cours de Viniyoga (on n’y boit pas de vin, je vous rassure :-)), une forme de Yoga assez douce que je ne connaissais pas n’ayant aucune connaissance à part quelques noms de styles entendu cà et là.
L’approche indienne est assez différente de l’approche japonaise et cela m’a un peu perturbé au début mais je me suis bien senti à l’aise par après.
Après quelques cours et recherches, je me suis aperçu qu’il s’agit en fait de Yoga thérapeuthique, génial…Me voilà revenu dans une forme de soin. Je vous en dirai un peu plus au fil du temps.

©delphinewauters

©delphinewauters

Autoroute ou chemin de traverse
Bien sûr, certains, à la lecture de ce post, vont se dire, pourquoi faire des choses différentes alors qu’il y a l’Aikido et que l’on peut tout avoir dedans.
Chacun a un chemin différent et a le droit d’en avoir un, du moins c’est du moins ma conception. J’ai beaucoup d’amis pratiquants et enseignants qui ne jurent que par l’Aikido pur et dur, je respecte cela et leur fait remarquer que je fais aussi de l’Aikido. Pour moi, cet art doit être synonyme de liberté et ne doit pas s’enfermer dans des carcans. Je vois souvent des personnes travailler, par exemple lors de révision d’examens, et faire Omote comme ceci et Ura comme cela comme s’il s’agissait d’un geste religieux duquel il ne fallait surtout pas dévier. Bon, d’accord, s’il s’agit d’un examen mais pas dans la pratique de tous les jours.  J’ai l’impression que nous allons vers un Aikido “Big Brother”, le même pour tous bien que je sois d’accord qu’il faille quand même respecter certains principes.
Maintenant, encore une fois, je respecte ceux qui sont sur l’autoroute mais il y aussi ceux  qui empruntent les petits chemins. Un peu lorsque vous descendez dans le sud, certains prennent l’autoroute pour aller plus  vite, arriver le plus tôt possible, mangent en vitesse dans les restoroutes et ne prennent pas le temps de flâner  alors que d’autres prennent leur temps, visitent divers endroits, goûtent aux spécialités locales et font des rencontres intéressantes dans les ptits villages.
Ce petit post pourra apparaître présompteux car je ne suis bien sûr pas 10ème Dan, Menkyo Kaiden, Kyoshi ou Sushi mais juste un petit enseignant et pratiquant lambda qui aime les petits chemins et  a juste un prénom…

8 Comments
  • Olivier
    Posted at 10:00h, 23 octobre

    Très beau texte Stéphane. Je partage entièrement ta conception de la pratique de l’art martial et Dieu sait si j’ai roulé pas mal de kilomètre sur l’autoroute et son paysage monotone. aujourd’hui, je suis également un adepte des chemins de traverse même si cela va moins vite, les rencontres sont beaucoup plus enrichissantes.
    Je te souhaite bonne route et j’espère encore te rencontrer dans un de “ces petit resto” pour déguster “les saveurs locales”.

    A bientôt.

    Olivier

  • Steph
    Posted at 12:36h, 23 octobre

    Merci Olivier. Eh bien retrouvons-nous bientôt pour un ptit resto avec Léo ou Maître Hino (plein de rimes, tout çà ;-)).
    Amitiés
    Stéphane

  • Joël DUMONT
    Posted at 20:02h, 23 octobre

    Que de vérités et d’humilité. Je vous rejoins entièrement et pense que l’art martial est, ou devrait être, une recherche de la connaissance de son (ses) corps, afin de le (les) contrôler et peut-être un jour de le (les) maîtriser. Je comprends parfaitement l’estime que mon professeur et ami, Albert Poncelet, vous porte.

    Joël DUMONT

  • Steph
    Posted at 21:07h, 23 octobre

    Cher Joel,
    Merci du commentaire et de la lecture.
    Ah, avoir Albert comme professeur et ami, tu as bien de la chance car c’est une personne rare et qui, je pense, est aussi sur les petits chemins 🙂
    Amicalement à à très bientôt lors d’une nouvelle Master Class
    Stéphane

  • Mickael
    Posted at 13:33h, 24 octobre

    Les petits chemins, c’est jolie !!! Et bien plus enrichissant lorsqu’ils sont empruntés.
    Au plaisir de te revoir.
    Amitiés

  • Steph
    Posted at 13:35h, 24 octobre

    Hahaha, merci, Mickael,
    Et tu es un bien chouette compagnon de route…
    A dans quelques semaines, amitiés 🙂
    Stéphane

  • john
    Posted at 20:07h, 03 novembre

    Merci Steph pour ce texte très rafraîchissant,comme tu le dis si bien chacun a droit à son chemin.
    Je te souhaite un chemin plein de riches découvertes.

    John

  • Steph
    Posted at 20:15h, 03 novembre

    Merci John et au plaisir de se rencontrer un jour 🙂
    Bien à toi
    Steph

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.