+32 473 63 99 30

Acheter la mort

Acheter la mort

Hier, mercredi, seul jour de la semaine (avec dimanche) sans pratique martiale. Je me « légumise » donc dans le canapé et de parcourir cette belle boîte noire nommée télé.
Et je tombe sur « Questions à la une », l’excellente émission de la Rtbf, au programme, les arnaques bancaires. En fait pas d’arnaque mais les façons dont les banques se sucrent sur votre dos, effarant. De la personne qui doit payer 35€ pour encaisser un chèque de…25€ au brave paroissien qui a récolté 600€ pour les déshérités de l’Ile Maurice et qui doit payer…50€ pour envoyer l’argent là-bas alors qu’il suffit de pousser sur un bouton.Bank-Cash-Bag

Sans compter sur tous les placements à risque ( une euphémisme, par exemple, placer toutes ses économies dans la livre turque, connue pour sa stabilité…) et le directeur nous dit que c’est normal, qu’il « teste » d’abord le client. Mais le plus intéressant était encore à venir avec un reportage aux USA décrivant en première partie le « vice fund », un fond qui investit dans tout ce qui est « vice » sur la planète comme l’alcool, les cigarettes, les armes et j’en passe. Le créateur d’expliquer que les profits sont maintenant très importants car c’est la crise et dans cette période, les gens fument plus, boivent plus et déclenchent des guerres à tout va.

life

Et le meilleur pour la fin, vous pouvez aussi investir dans la mort d’une personne, acheter sa mort en somme, en prenant possession de son assurance-vie avant son décès. Lorsqu’il passe à trépas, vous touchez le pactole. Des salons se tiennent un peu partout, on vous promet un rendement à 2 chiffres (plus de 10%) et vous pouvez choisir un cancer, une tumeur, une faiblesse cardiaque…je vois dejà l’anti-américanisme se pointer et bien non, cela se passe aussi en Europe avec, dans le reportage, une firme suisse annonçant fièrement le payement anticipé d’une police d’assurance-vie à un tiers. Entendez par là la mort d’une personne qui depuis quelques temps n’était plus qu’un numéro de contrat.
Vous pouvez voir l’émission ici : http://www.rtbf.be/video/emissions/detail_questions-a-la-une?pid=10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.