+32 473 63 99 30

Aunkai, des bases, toujours les bases

Aunkai, des bases, toujours les bases

17 et 18 avril, une nouvelle Master Class avec Akuzawa Sensei. J'avoue, je suis un peu désappointé par le manque de fréquentation, ce malgré une énergie folle dépensée en publicité et messages d'infos de toutes sortes. Je me pose des questions sur le pourquoi de la non-venue ou de l'abandon de venue, quelque chose doit coincer. 


Akuzawa Sensei

Malgré cela, ce fut vraiment un super stage, incontestablement le plus riche que j'aie vécu au niveau Aunkai. Peut-être parce que je comprends un peu mieux, peut-être parce que, justement, uniquement de très motivés étaient là et çà permet de travailler bien intensément, les raisons sont multiples mais tiennent aussi surtout à l'envie d'enseigner, de partager, de faire sentir par Akuzawa Sensei. La déception a quand même un peu disparu à la réception des nombreux messages montrant l'intérêt et la joie d'avoir pratiquer l'Aunkai.


Les mains dans le travail de Maho

Pour revenir à la Master Class proprement dite, ce fut l'occasion de revoir les bases de façon très précise et cela fut bénéfique pour les pratiquants quelque soit leur niveau.
Premier jour
Révision des bases et fondamentaux :
Tenchijin, Shiko, Maho
-Exercices de respiration en passant par les phases Tenchijin, il faut tenir assez longtemps entre chaque phase, c'était la première fois que je faisais ce mouvement en Aunkai.


L'exercice de respiration en Tenchijin

C'est un peu pareil à du Qi Gong mais les sensations sont différentes, il s'agit ici de placer l'énergie dans les kuas. les tensions dans le corps sont vraiment très palpables et la seule façon, je pense, de les atténuer est de travailler à partir des plis inguinaux. La respiration est très importante.
– Maho avec jo entre les 2 partenaires, plusieurs hauteurs. Le maho classique mais en mettant un Jo tout d'abord aun niveau du hara et puis on monte au niveau du plexus et puis du sternum. Un exercice dans lequel il faut toujours garder le Jo en contact même au changement de pied, ensuite la même chose en déplacement.

 
Le travail au Jo

– Travail au jo à deux mains, ramener le jo vers le centre du partenaire en utilisant les kuas. celui-ci absorbe et renvoie la force sans utiliser de…force.
Et la soirée est déjà passée…bigre.
2ème jour :
-Révision de la veille
-Tenchijin avec un partenaire de face et puis dos à dos.


Tenchijin avec Kiaz et Manabu

-Travail maho et maho en déplacement classique
-Exercice en saisissant ryote dori, on se relâche et on suit, en se déplaçant, en chutant, le tout en essayant de renvoyer le mouvement vers le partenaire sans tension et sans force.


Exercice en Ryote Dori : Eric et Sensei

-A nouveau des exercices de respiration en passant par les phases tenchijin, on tient assez longtemps, les tensions sont extrêmes, à tel point que nous sen venons à trembler…Seule solution, concentrer ces tensions ailleurs.
-Maho avec jo tenu dans les mains, horizontalement à hauteur des épaules de façon classique et en déplacement.
– L'exercice nommé "Bête à deux pattes" par Manu, une expression que j'ai gardé en mon for intérieur. Là, il s'agit d'un Maho dans lequel on élimine toute tension, on absorbe et on renvoie la force du partenaire. Si il y a blocage, il y a perte d'équilibre et donc…déséquilibre.
Et la soirée est déjà passée…bigre.


Acepo ambiance…

En résumé, deux très belles soirées passées à la vitesse de l'éclair suivies de repas pour le moins animés ou désanimés…
Personnellement, je me suis bien éclaté même si la fatigue était bien présente, surtout lors des après stages mais bon à l'Acepo, il y des somnifères particuliers…
Merci à tous, en particulier à Sensei, à Manabu, Nori, à Kiaz et Manu qui ont organisé la venue de main de maître, à Robert pour son accueil de frère et à Eric pour la traduction vraiment impeccable.
Il y a encore quelques photos sur ce petit site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.