+32 473 63 99 30

Baleines

Baleines

La Commission Baleinière Internationale vient de dévoiler un projet de légalisation de la chasse commerciale à la baleine pour la première fois depuis 24 ans.
Les pays membres vont à présent décider de soutenir ou de rejeter ce texte et sont attentifs à la réaction de l’opinion publique. Le Ministre des affaires étrangères néo-zélandais a déjà déclaré que certaines clauses incluant un quota légal pour la prise de baleines d’aileron, une espèce menacée étaient "inacceptables, provocatrices et choquantes". Mais d’autres pays clés semblent prêts à soutenir le texte.

 whales2

Ils doivent entendre nos voix maintenant. Avaaz a lancé une pétition urgente pour montrer à nos dirigeants que les citoyens demandent la protection des baleines, et non la chasse meurtrière à des fins commerciales. Déjà plus de 600 000 personnes ont signé la pétition. Celle-ci est envoyée aux délégués de la Commission baleinière internationale chaque fois qu’ils atteignent 100 000 signatures supplémentaires; Vous pouvez signer ici et faites suivre ce message : lien vers la pétition Avaaz.
Un consensus international fort a permis de s’opposer à la chasse à la baleine pendant des décennies  mais cela n’a pas empêché le Japon, la Norvège et l’Islande de continuer à chasser les baleines, d’ignorer le moratoire international et d’utiliser une lacune dans cet accord en prétendant que leurs expéditions entraient dans le cadre de la "recherche scientifique".

 humpback-whales-singing

Aujourd’hui ils pourraient être récompensés par un projet de "compromis" qui rendrait légal leur activité de chasse commerciale à la baleine. Pire encore, un certain nombre de pays suivent attentivement ce processus avec en arrière-plan l’idée de lancer leurs propres programmes de pêche à la baleine si le projet en discussion est accepté. En effet si le Japon, la Norvège et l’Islande peuvent chasser et vendre les baleines, d’autres risquent de demander "pourquoi pas nous?" Il est temps de sauver les baleines une fois encore.
Il y a 40 ans, les baleines étaient proches de l’extinction. Mais grâce à une grande mobilisation internationale, le monde a décidé d’interdire la pêche à la baleine en 1986. Ce moratoire est une des grandes victoires du mouvement de défense de l’environnement. Aujourd’hui, les baleines font face à de nombreuses menaces: pas seulement les harpons des chasseurs, mais aussi le changement climatique, la destruction des écosystèmes en raison de la surpêche et de la pollution, ainsi que les filets prévus pour capturer d’autres poissons.

 humpback-whales-tahiti-ga

Une nouvelle vague de chasse commerciale à la baleine pourrait décimer ces créatures douées d’une grande intelligence et d’une vie sociale proche de l’humanité. Nous ne pouvons pas prendre le risque d’un tel recul.
Et il y a des gens encore plus fous que les massacreurs, ceux qui les soutiennent, je vous invite à lire
ce blog…édifiant et…écrit par un français.
Personnellement, je m’oppose totalement à une telle pratique totalement injustifiable que ce soit pour des raisons culturelles, scientifiques (hum, hum…) ou autres.

4 réponses

  1. Montaine dit :

    A voté.
    Fait circuler.

    Merci pour l’info

    BIzzzzzzz

  2. Steph dit :

    Coucou Montaine,
    Merci de ta visite, du soutien et de la diffusion 🙂
    A bientôt
    Bisous

  3. Emmanuelle dit :

    Bonsoir,
    oui , je suis bien d’accord: pas de négociations possibles avec ce genre de procédés. On ne peut pas en même temps se prétendre une civilisation dite « avançée » et continuer, au nom de référents absurdes, sisisi, « absurdes », à agir de la sorte. J’éprouve le même dégoût pour la corrida par ailleurs. Depuis quand, les massacres sont du ressort de la culture! Aberrant!!!
    Bon, pas encore signé, mais j’y vais de ce pas:-)
    Merci pour tes prises de position et…Hello Montaine!
    Bisous
    Emma

  4. Steph dit :

    Coucou Emma,
    Tes paroles sont justes et la corrida, comme tu l’écris, fait partie de ces pratiques barbares. Ce sera d’ailleurs le sujet d’un post qui paraîtra bientôt.
    Gros bisous, j’espère que tu vas bien…
    Steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.