+32 473 63 99 30

Du blog en stock

Du blog en stock

Il y a quelques années, les blogs consacrés à l’Aikido et aux arts martiaux n’étaient pas si nombreux. Maintenant, ceux-ci prolifèrent, on en trouve de toutes sortes, j’ai parfois l’impression que chaque pratiquant a son petit site relayé par les réseaux sociaux.
D’un côté, tant mieux, car cela crée de belles sources d’informations qui ne sont pas soumises à une certaine censure.blog1

Si j’apprécie d’en lire certains (je ne dirais pas lesquels ;-)), d’autres me laissent indifférent ou parfois donne envie de réagir et pas spécialement dans le sens de l’article, ce que je ne fais pas trop car après tout chacun a le droit d’écrire ses ressentis.
Différents types existent, Il y a les blogs à la belle prose, les blogs très bien documentés, les sites d’interviews, de videos, de compte-rendus de stages, d’autres plus directs, certains plus humoristisques et d’autres avec quelques fôtes d’aurtografe (un euphémisme de temps en temps). Bon là, il suffirait de passer le texte dans un correcteur style word et le texte souvent bien ficelé aurait bien meilleure allure.

Rien à voir, je sais...

Rien à voir, je sais…

Je pense qu’il y a eu également énormément de « followers » suite au succès du blog de Léo Tamaki, beaucoup de monde voulant (et c’est légitime) avoir des milliers de visite chaque jour mais n’est pas Léo qui veut…:-)
Mais le blog a-t-il un avenir face à des géants de l’infos tel facebook, twitter, intsagram, etc.? Je pense sincèrement que le blog continuera à vivre car il permet de détailler beaucoup plus un contenu mais les liens avec les réseaux sociaux s’avèrent quasi insdispensables si vous désirez que vos pamphlets touchent un grand nombre de personnes.japantrotter

Et je possède aussi un petit blog, j’écris beaucoup moins qu’auparavant car j’ai l’impression d’avoir fait le tour de certains éléments et également je n’ai pas envie d’être soumis à un « quota » de production.
A l’origine, ce petit média avait été conçu pour informer les quelques membres du Sakura Dojo mais il s’est vite retrouvé visité par pas mal de gens et m’a permit ainsi de rencontrer des personnes qui allaient compter dans ma vie de pratique après une visite de leur espace virtuel tel le blog de Léo découvert en faisant des recherches sur quelques maîtres.

First post

First post

J’ai retrouvé le premier post datant de novembre…2005, il décrivait le kata 31. Beaucoup de pages, de textes, de photos, de rencontres depuis ce moment…

7 réponses

  1. Bonjour,

    Je ne peux que m’agenouiller devant ces mots … faisant mes premiers pas dans le Blog-Jutsu je me pose a chaque article la question du « pourquoi ? » … « ego ou partage? » comme je l’ai écrit …

    L’écriture faisait partie de mon quotidien avant le blog … c’est la notion d’exposition qui est nouvelle pour moi … et surtout le problème de légitimité … qu’est ce que j’écris apporte a celui qui le lit ??? l’affaire n’est pas résolu dans ma tête … mais je le prend pour l’instant comme on dépose un objet que l’on a fabriqué et qui sera ramassé par celui qui en aura l’utilité … puis le reposera su le bord de la route etc etc …
    Le plaisir que j’ai eu a lire ton article et la réflexion qu’il m’incite a avoir … justifie pour moi son existence et sa légitimité … ce qui n’est pas le cas de tout les blogs (n’est pas sakura dojo qui veut 🙂 ) … Si ceux qui instruisent sont par définition enrichissants … il me semble qu’un « bon blog » est celui qui donne envie de rebondir et prendre du recul après sa lecture.
    Dans ton cas … la mission est accomplie
    Remi

  2. Steph dit :

    Bonjour Remi le Ronin des Bois,
    Merci pour tous ces compliments et ton analyse bien juste.
    J’aime beaucoup ton expression « mais je le prend pour l’instant comme on dépose un objet que l’on a fabriqué et qui sera ramassé par celui qui en aura l’utilité … puis le reposera su le bord de la route etc etc »
    C’est ce que ressens après avoir lu un article, prendre certains éléments, les garder en soi. Et pourquoi un blog? Les réponses sont nombreuses et pourraient faire un livre ou une analyse psychologique poussée car l’ego est là à l’écriture, bien conscient ou insconscient.
    Je relis souvent de vieux articles et me dis « c’est nul » ou le plus souvent « je ne pense plus comme cela », oui un blog peut aussi être un journal personnel.
    Sans passer de pommade, ton blog me ravit, les quelques articles écrits sortent du schéma habituel et j’apprécie ce style, n’arrête surtout pas 🙂
    Et à quand une rubrique vinicole ;-)?
    Très belle journée à toi
    Stéphane

  3. Horreur même dans ta citation je vois que j’ai laissé des fautes :/
    Merci pour la lecture et le encouragement
    Le vinicole viendra avec la monté de sève … pour l’instant les ceps dorment et les vins travaillent dans leur barriques … mais l’étude du jutsu de jus de raisin va surement avoir droit a ses articles lorsque les bourgeons pointeront leur nez au printemps… le « te no uchi » de la Serfouette a des échos dans les budo … Kono sensei nous l’a prouvé 😉
    Belle journée également !
    Remi

  4. Steph dit :

    Ah oui, la vidéo de Kono Sensei buttant la terre, un grand moment!
    Travail de la terre et Budo, le nirvana finalement.
    Pour ma part, je prépare une chronique « biricole »;-), à paraître prochainement
    Bien à toi
    Stéphane

  5. Hâte de lire cela 🙂
    Au plaisir de trinquer un jour !
    Remi

  6. Heloise dit :

    C’est amusant de voir la diversité de thèmes dans les blogs!
    Bloguer est une belle aventure et j’évolue aussi au fil du temps avec le blog et mes lecteurs; c’est génial 🙂
    Longues vies à vos blogs!

  7. Steph dit :

    Chère Heloise,
    Quelle surprise de te trouver ici!
    Merci pour la remarque pertinente et pour les recettes de patates douces ;-), j’ai testé au BBQ, délicieux.
    Bonne écriture et bonne chance pour ton blog très bien fait.
    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.