+32 473 63 99 30

Kono Sensei, le Budo vivant

Kono Sensei, le Budo vivant

Comme l’écrivait Léo sur son blog, la rencontre avec Kono Sensei est quelque chose d’indéfinissable, une plongée dans le passé face à un samourai…
Arrivé mercredi après-midi Place De Brouckère pour accueillir nos invités, je distingue Issei, Yannick, un japonais (le fils de Sensei) et quelqu’un sorti tout droit d’une estampe ancienne, vêtu d’un magnifique kimono, d’un hakama, de tabis et de…getas qui doivent faire au moins 10 cm de haut, je viens de rencontrer Kono Sensei.

Terrasses bruxelloises…

Différence d’habits, Grand Place…

Nous voilà partis pour un petit repas et une visite touristique de la Grand Place où il est clair que notre équipage ne passe pas inaperçu. Kono Sensei n’est pas quelqu’un de très disert ne parlant qu’à bon escient et s’intéressant à tout, que ce soit aux grues de chantier, aux boulons des planches des bâtiments anciens ou aux antiquités bruxelloises du musée de la ville de Bruxelles. Après cet intermède et quelques photos prises en studio, nous mettons le cap vers l’ACEPO où une salle comble attend ce professeur vraiment pas comme les autres. Comme lors du stage d’Akuzawa Sensei, peu de techniques mais surtout des éducatifs et des façons de faire que nous pourrons inclure dans notre pratique, on verra d’ailleurs des similitudes avec l’Aunkai dans divers mouvements.

Un cours particulier à suivre, pas d’échauffement et Sensei de démontrer plusieurs manières de placer les mains avant de nous laisser faire entre nous sous ses corrections ou celle de son fils. Les mouvements se suivent tous différents les uns des autres.
Sensei est une  véritable encyclopédie, le Budo vivant…maniant aussi bien le katana, la naginata, le jo ou la lance…Il démontre sans cesse en répondant à nos questions à sa manière, il y réfléchit et puis part dans le geste tel un virtuose.
Et parfois, ces questions sortent du concept martial comme cette dame, chanteuse et pratiquante de…tir à l’arc occidental qui fut bien éclairée sur ses interrogations ou ce praticien de Shiatsu qui se demandait comment mettre de la puissance sans force…

Robert, Issei, Sensei, Stéphane

Depuis, ces moments me trottent dans la tête, un peu comme un rêve qui ne finit pas et je ne suis pas le seul à avoir ce sentiment d’après les paroles et écrits reçus ou vus depuis ce mercredi.
Ce stage reste vraiment inclassable car hors du temps en compagnie d’un homme qui a entièrement dédié sa vie à la recherche.
Quelqu’un d’ailleurs avait demandé à Sensei comment il avait pu acquérir une telle connaissance, certains auraient répondu « j’ai étudié avec untel ou untel ». Là, la réponse fut « j’observe tout sans cesse, j’écoute le chant des oiseaux, je ressens le vent… »
Une magnifique image qui restera en nous encore bien longtemps.
Un tout grand merci aux personnes qui ont rendu ce stage possible : à Léo Tamaki, organisateur des Master Class et qui, par amitié, a créé ces belles rencontres, à Issei Tamaki, traducteur et accompagnateur, à Yannick et bien sûr à mon compagnon de chemin, Robert Roman, qui a organisé celà dans son dojo de main de Maître…

16 réponses

  1. ivan dit :

    Très bien résumé, tu as su saisir l'essence du stage. Bravo Stéphane, ton style est de mieux en mieux, j'adore te lire, vraiment.

  2. Steph dit :

    Hello Ivan,
    Euh merci 🙁 mais, paradoxalement, je ne me souviens pas d'avoir eu autant de mal à décrire des instants de stage car c'était vraiment particulier, anti-stage comme tu dis 🙂 (j'aime bien l'expression).
    A très bientôt pour de nouvelles aventures…
    Steph

  3. Issei dit :

    Merci à vous Stéphane, Robert et Yannick qui a quand même fait des pointes à 180km/h de nuit sur le chemin du retour…
    L'accueil belge est une constante qui me réjouit chaque fois que je dois revenir vous voir et Kono Sensei a également su l'apprécier.
    Un petit bémol toutefois, cette fois encore, le cornet de frites tant espéré a été remplacé par de la bière ;)!!!
    A très bientot j'espère!
     
    Issei

  4. Steph dit :

    Hello Issei,
    Merci de ton gentil message et promis la prochaine fois, on se fera un bon cornet de frites chez un orfèvre du genre 🙂
    Quant à la bière, tu n'as jamais remarqué que c'est notre arme favorite…
    Bonjour à ta petite famille et prends soin de toi.
    Steph

  5. Robert dit :

    Bonjour à tous…et surtout à ceux qui auront foulés les mêmes tatamis que moi.
    Donc il se fait que nous avons eu la chance de pratiquer avec … un extra-terrestre. J'avoue que je me suis réveillé le jour suivant en doutant de ma présence sur mes prores tatamis. Je devais avoir rêvé.!!!
    Merci Stéphane pour partager avec moi les mêmes vues martiales. Sans oublier Leo, Isseï, Yannick et tous ceux qui auront eu le sourire et avec qui nous aurons tant partagé. Les portes de l'ACEPO leur sont ouvertes.
    Senseï KONO nous aura fait sentir un "moment d'éternité".
    Merci, car en dire plus serait de trop…
    Robert
     
     
     

  6. Steph dit :

    Salut mon ami,
    Encore une fois, merci pour tout.
    Et pas de trop long texte, on s'appelle quand même presque tous les jours :-), un peu moins maintenant que la pression est retombée 🙁
    On se fait une bouffe un de ces jours…
    Amitiés
    Steph

  7. Laurylyan dit :

    Ma foi… Une expérience qui a semblé être des plus intéressantes ! et tu sembles en avoir retiré beaucoup 🙂

  8. Steph dit :

    Hello Laurylan,
    Le mot est faible 🙂
    Bisous
    Steph

  9. Yanick dit :

    Bonjour,
    ayant participé au MC de Kono sensei, je tiens à remercier l'organisateur, ceux qui ont rendu cela possible, et bien évidemment Kono Yoshinori san qui a fait le déplacement.

    Une très bonne expérience dans une super bonne ambiance.
     
    Merci milles fois. (Je reviendrais tiens!  :-p)

  10. Steph dit :

    Bonjour Yanick,
    Merci du message et très content que celà t'aie plu.
    Et c'est vrai qu'il y avait une bonne ambiance…
    A bientôt
    Stéphane

  11. rose dit :

    Haa la Belgique, un petit pays qui laisse des traces… 🙂

  12. Steph dit :

    Coucou Rose,
    La Belgique, l'essayer c'est l'adopter :-), enfin tant qu'elle existe…
    Bon we!!!
    Steph

  13. Emmanuelle dit :

    Bonsoir Stéph,
    ça donne envie, vraiment. Tu parle très bien de tes émotions, parce que tu n'y mets aucune intention, et …c'est le coeur qui semble te guider…alors, ben voilà.
    Plus le temps passe et plus, oui, je trouve que l'Aikido, mais les arts martiaux dans leur ensemble-à un certain niveau, la différence de pratique n'est qu'un détail:-)-sont comme des échos au rythme de la Nature…mais que l'Homme doit vivre "consciemment"…Resssentir le vent…c'est écouter la respiration de la Terre, non? …Bon, ben voilà. Ton post m'a un peu inspiré de toute évidence:-)
    Bisous de vent donc:-)))
    A bientôt
    emma

  14. Aïko dit :

    Bonjour Steph,
    Vous me connaissez sans doute pas mais je suis une pratiquante d'aïkido toute débutante qui suis des cours d'aïkido (quand le temps me permet) auprès de Léo Tamaki et Jacquet Bardet.
    Pour la première fois, cette année, j'ai rencontré Maître Kono à Paris (stage et conférence) et sa parole que vous avez évoquée dans votre rédaction, "j'observe tout sans cesse, j'écoute le chant des oiseaux, je ressens le vent…" me semble décrire toute sa personnalité : il est tout naturel, comme il vouslait noue rappeler que toute sa recherche nous apporte à découvrir que nous sommes tous être faisant partis de toute existence de la nature et c'est à partir de cette base là que nous sommes peut-être prêt à apprendre une discipline, quelle quelle soit.
    Je vous remercie de nous avoir partagé votre expérience personnelle!
     

     

  15. Steph dit :

    Coucou Emmanuelle,
    Merci, je partage entièrement ton avis, Budo et nature sont deux élément indissociables et encore plus vérifié lorsque tu cotoies Kono Sensei que je ne connaissais pas du tout. Il observe vraiment tout, c'est assez extraordinaire et à la fois celà devrait être ordinaire mais nous avons perdu cette faculté, enfin la plupart…
    Beau dimanche au soleil (à ressentir mais ne pas trop observer :-)).
    Bizzz
    Steph

  16. Steph dit :

    Bonjour Aiko,
    Merci du message.
    Ah débuter avec Léo et Jacques Bardet, vous ne pouviez pas mieux choisir, ils vous guideront certainement sur le plus beau des chemins.
    Vous avez eu la chance d'assiter à la conférence de Sensei, c'est vraiment une belle chose. C'est vraiment quelqu'un d'exceptionnel, hors du temps et vivant en harmonie avec la nature la plus profonde. J'ai vraiment hâte de le revoir.
    Bonne pratique et j'espère vous croisez un jour sur les tatamis…
    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.