+32 473 63 99 30

Leo et la mer de la tranquillité

Leo et la mer de la tranquillité

Un nouveau week-end de stage avec Léo Tamaki durant l’Ascension. Déjà le neuvième en sa compagnie dans notre petit dojo, le temps passe vite…
Bien sûr, je pourrais faire un compte-rendu détaillant tous les mouvements, les gestes, les enchaînements aux armes et les exercices paraissant fort simples et que pourtant, j’ai beaucoup de mal à exécuter (suis-je arrivé à la fin de l’évolution…), cela dit voilà de belles pistes de travail et nous revoyons maintenant plusieurs aspects du stage lors des cours, en particulier le bokken.
 


Un gars tranquille

Mais un tel compte-rendu relatant (comme l’avait écrit jadis un ami) nous étions autant, il faisait beau, le prof était sympa, nous avons fait vingt ikkyo, trente shihonage, etc. serait un peu lassant. 


Explication en toute tranquillité

Donc, je vais m’attarder le temps de quelques mots sur un aspect qui m’avait déjà marqué dans l’enseignement de Léo et que nous avons retrouvé ici que ce soit lors de la préparation ou des “techniques”, il s’agit de la tranquillité.
Bien sûr, il ne s’agit pas de dormir ou de rester d’une molesse extrême mais bien de rester calme, sans excitation lors du travail, faire face à ce qui va survenir avec sérénité.
 


Descendre tranquillement mais les genoux ne suivent pas

L’état de tranquillité dans la pratique amène  vers un état zen, ce que j’apprécie dans l’Aïkido, au contraire d’une pratique surecxitée qui n’a pas grand chose à voir avec l’aspect de recherche de travail du corps et de la préservation de la santé.


Forces tranquilles et souriantes

Sur le chemin tranquille, je remercie Léo et tous les pratiquants présents, certains ayant même fait de biens longs déplacements.
Quelques photos zen du stage se trouvent dans notre galerie


Zen dans la forêt de bokken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.