Les huit génies ou immortels taoistes appelé Pa sien (en japonais Has-sen, les noms japonais sont entre parenthèses…).
Ces êtres, sortes de demi-dieux, sont des humains, parvenus par leur sagesse et leur vertu à posséder quelques pouvoirs surnaturels, principalement celui de se rendre invisibles.
Tous ces personnages sont des imitateurs de Lao Tseu (ro-shi) qui se retirèrent dans les solitudes des montagnes et des cavernes, ce qui les fit appeler "Shen" ou "hommes des montagnes". Il sont très souvent représentés dans l’art chinois en peinture, en sculpture, sur des panneaux en laque et sur la céramique.
"Les huit immortels rassemblés sur le rivage de la mer et se préparant à la traverser pour arriver au paradis taoiste" est une scène fréquemment figurée, elle s’appele en chinois "Pa sien king shou".

huit-immortels 

Dans l’art chinois, on reconnaît les huit génies aux attributs dont ils sont généralement porteurs :
1. le chef du groupe est Chong-li kwan (sho-ri-ken), il tient un éventail de plumes qui lui sert à ranimer les âmes des morts.

 chong-li-kwan

2. lu t’on pin (ryo-to-hin) est considéré comme l’élève du précédent, il reçut un sabre miraculeux avec lequel il est toujours figuré. Né en 755, il parvint à l’âge de 400 ans. Sa principale occupation était de parcourir la Chine en prêchant et en détruisant, avec son sabre magique, les monstres et les fantômes.
Il est considéré en Chine comme le dieu de la littérature.
3. li t’ieh kwai (ri-tek-Kai) est le mendiant boiteux à la béquille de fer, il a comme attribut une gourde magique de laquelle il fait parfois sortir des nuages.
4. lan t’sai ho (ran-sai-kwa) est représenté tantôt comme un vieillard avec un crapaud à trois pattes, tantôt comme une femme tenant un panier de fleurs.
5. han siang tseu (kan-sho-shi), il joue de la flûte, patron des musiciens.
6. ts’ao kwoh-ts’iu (sokok-kyu), il manie une sorte de castagnettes. Protecteur des acteurs.
7. han siang-tseu (ka-sen-ko) est un génie du sexe féminin et porte comme attribut une fleur de lotus.
8. chang kwoh lao (cho-kwa-ro), le dernier des huit génies est un vieillard représenté avec un tube ou un bâton de bambou.

 eightcelestials
Statue représentant les immortels

Tous ces immortels sont également des sujets très fréquents dans l’art japonais, cependant l’artiste nippon les traite d’une façon plus conventionnelle et plus naturelle, on pourrait dire avec moins de respect pour leur rang. Les attributs dont ils sont porteurs, dans la légende japonaise, sont plus nombreux et diffèrent parfois de ceux qui les font connaître comme ‘Pa sien" dans leur représentation chinoise…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *