Le ciel…la terre…

Le ciel…la terre…

Tenchi nage, voilà un mouvement qui paraît être des plus simples et pourtant, à l’instar d’un ikkyo, le pratiquant éprouve souvent quelques difficultés à le réaliser…
Il faut bien dire qu’il existe des multitudes de façons de faire, je ne me rappelle plus tellement j’en ai déjà entraperçues mais où se cache la vraie technique ? Certains vous diront de plus entrer, de plus sortir, d’avancer derrière l’uke, d’absorber celui-ci, de regarder le partenaire, de ne pas le regarder, etc.
A mon humble sens, ce mouvement va bien au-delà de la simple technique et se retrouve extrêmement riche en enseignements. Son nom lui même devrait nous faire réfléchir : Projection Terre-Ciel ou plutôt Ciel-Terre (de ten/ciel et de chi/terre)…
Le pratiquant est au centre de ces deux pôles, le lien pareil à une fleur d’Ikebana, le véhicule des énergies électromagnétiques attirées l’un par l’autre.

Symboliquement, la manière de placer les mains au début du mouvement, mains rapprochées, paumes tournées vers le ciel est importante. Ce geste est celui d’une personne qui reçoit un cadeau. Le partenaire n’est pas perçu comme un ennemi, mais au contraire comme un ami qui nous donne un bien précieux : son énergie. Ensuite il faut savoir que le mouvement s’effectue avec un léger recul du corps, pendant que les mains s’ouvrent de la largeur des épaules. Ce mouvement est un geste d’accueil exactement comme l’on ouvre une porte, puis s’efface pour laisser pénétrer l’autre. Il y a donc dans cette phase préliminaire de Tenchi nage une attitude d’écoute, d’ouverture du cœur, d’accueil.
Pendant toute la réalisation de la technique, il est important de remarquer que les mains sont toujours exactement à la verticale des pieds. Là encore le message est superbe, si l’on considère que les mains représentent le haut (l’esprit, le Ciel) et que les pieds représentent le bas (le corps, la Terre). Ceci a été dit déjà il y a bien longtemps par quelques sages :
« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut »
Phrase contenant un message immense, source de nombreuses réflexions, et que l’on peut interpréter de nombreuses manières.
Si l’on remarque qu’en début de mouvement les mains sont tournées vers le Ciel pour finir en fin de mouvement tournées vers la Terre, il y a là aussi matière à réflexion…Le mouvement de tenchi nage consisterait alors à prendre ce qu’il y a dans le Ciel pour venir le déposer sur la Terre. En un mot, prendre tout l’Amour (l’énergie) du Ciel pour venir le faire descendre sur Terre.
Faire qu’enfin la Paix règne entre les hommes, O Senseï y avait peut-être pensé en développant ce beau geste…
 

1 Comment
  • Emmanuelle
    Posted at 21:44h, 26 mars

    Bonsoir,
    très joli post. Tenchi nage (t’as vu, je sais l’écrire maintenant:-)) a toujours été la technique “de ma vie”:-) Réussie ou pas, elle m’a toujours permis la rencontre, la vraie, celle de l’énergie donnée et reçue, dans un mouvement…si agréable et ample ou l’on sent vraiment le flux de l’énergie de l’autre dont d’ailleurs on se nourrit. Tu as raison de parler de paix…je crois que c’est une des techniques qui la fait ressortir le plus. Une paix en mouvement…Toujours réinventée..;et puis, se dire que nos corps deviennent alors le fil qui relie la terre au ciel….C’est quand même quelque chose je trouve:-)
    Bone soirée
    Emma

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.