+32 473 63 99 30

Shiatsu, Ki et amitié

Shiatsu, Ki et amitié

Voilà un cours dont je parle peu et pourtant celui-ci existe depuis 2007 et approche de sa dixième édition.
Il s’agit du cours appelé « Cours de Ki » basé sur l’énergie donné au sein de l’Ecole Kajudo, un terme un peu pompeux pour cet enseignement, certes, mais c’est juste le nom.
Genèse
En 2007, j’ai rencontré Elisa Carpiaux, la fondatrice de l’école qui s’appelait à cette époque « Massothérapie », car son fils venait de s’inscrire à l’Aikido au Sakura.
Et comme jamais de hasard, c’est à ce moment que m’est venu l’idée d’étudier sérieusement le Shiatsu, un art que j’avais juste entraperçu lors de quelques stages Aiki.
Etrangement, on pourrait donc dire que l’univers a mis Elisa sur ma route car lors de nos premiers mots échangés, elle me dit être enseignante en Shiatsu. Il faut dire que je lui avais demandé pourquoi elle était habillée en Samue et si elle faisait du Tai Chi ou un art du genre.

Mon groupe de cours en 2008 - 1ère année

Mon groupe de cours en 2008 – 1ère année

Après quelques échanges, elle me proposa de donner un cours dans son école,  quelque chose basé sur l’énergie, j’avais accepté bien vite avant de me rendre compte que « quoi donner? ». Je fis donc le premier cours comme un cours d’Aikido et même en grande tenue hakamatée 🙂 ce accompagné d’une élève de l’époque.
Ce fut d’ailleurs lors de ce cours que je fis la connaissance de mon amie Sarah Derasse, la Yogini bien connue.
Je me souviens que la première mouture était grandement basée sur les exercices que nous faisait faire Tamura Sensei lors des stages, tels le Ban Duan Jin et autres mouvements de Do In.
En 2008, je donnais le cours alors que j’étais en formation moi-même et donc à mes amis, exercice difficile…

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Par la suite, il allait être enrichi au gré de mes expériences par des exercices tirés des enseignements de maîtres comme Hino Sensei, Leo Tamaki, Akuzawa Sensei ou encore Allen Pittman.
Que de rencontres
Depuis 2007, donc à raison de plus ou moins 20 élèves par session, j’ai du rencontrer plus de 150 personnes, je n’ai pas fait le compte exact.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

De ce nombre, certains ont apprécié le travail proposé, d’autres pas aimé et d’autres sont restés indifférents. C’est la vie.
Mais de ces contacts ressort une amitié qui perdure au delà des années avec quelques personnes, certains même devenus des amis très proches et avec qui j’ai plaisir d’échanger très souvent.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Je prends également plaisir à suivre leurs évolutions en Shiatsu car plusieurs sont grandement engagés sur la voie et sont même devenus professionnels dans cet art difficile mais o combien merveilleux.
Pour paraphraser un ami pratiquant, il y a une expression japonaise qui dit Ichi-go, Ichi-e, 一期一会 qui signifie « une rencontre, une chance ». Un vocable qui décrit à merveille les sensations ressenties lors de cet petit cours et également explicites quant aux rencontres faites dans notre vie.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Une nouvelle étape
Des groupes auxquels j’ai enseigné, il y a eu diverses énergies qui ont circulé, certaines intenses et d’autres un peu moins.
Il y a deux ans, la communion avec le groupe fut vraiment au paroxysme et ces gentils membres ont fait le forcing pour qu’il y aille un autre cours d’un niveau plus avancé.
C’est ainsi qu’à la demande d’Elisa et après quelques temps de préparation, j’ai donné officiellement le cours deuxième année. Un palier de franchi.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Mais que montrer de neuf dans l’énergie et qui pourrait servir aux étudiants dans leur future carrière de thérapeute?
J’ai eu la chance de suivre de nombreux maîtres de divers horizons et qui m’ont montré des gestes qui s’ils ne sont pas toujours « énergétiques », peuvent être interprétés comme tels et permettre de comprendre la structure et ce qu’il se passe dans le corps du partenaire ou du receveur.
Ce vendredi 21 octobre donc fut le soir d’inauguration et l’occasion de revoir avec plaisir des anciens élèves de première et de rencontrer de nouvelles personnes.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Au menu, Kishinkai Aikido pour les exercices de ressenti et Hino Budo pour le travail sur la structure, du sternum et de la vague, des applications au Jo, le tout matiné de Kochi Tohei et de quelques épices Sakura Dojo 🙂
Ce ne fut donc pas très différent de ce que j’enseigne d’habitude lors de mes cours, sauf que là, à part une personne, tout le monde était étranger à ces approches.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Je pense que le groupe a bien apprécié le travail, plus que je n’ai cru en tout cas à entendre les participants à la fin de l’atelier qui ont tous ressenti quelque chose se passer lors de ces quelques heures.
En tout cas, je suis ravi d’avoir pu développer un cursus qui fait belle suite à la première avec une montée de niveau.

Cours deuxième année

Cours deuxième année

Bien sûr, je pense le peaufiner avec le temps mais c’est déjà une superbe base.
Merci à tous ceux qui étaient présents à ce premier atelier d’une longue série, je l’espère, merci à tous ceux dont j’ai pu croiser la route au cours de ces années et un immense merci à Elisa, ma soeur de coeur sans qui tout cela ne serait pas advenu.

 

3 réponses

  1. Piotr dit :

    Merci Stéphane pour ce partage, c’est toujours un plaisir de partager du temps avec toi et tes connaissances.

  2. Stephane Vien dit :

    Bien hâte de te recevoir ici au Québec, pour que tu nous offres cet atelier su le Ki. On en reparle sans faute.
    Amitié
    Stéphane

  3. David Carrera dit :

    Merci Stéphane ! J’ai grandement apprécié ce cours… Espérons une nouvelle montée de niveau, pourquoi pas un cours en troisième également ! 😀 Le travail du Ki est essentiel et nécessite une pratique régulière pour le « maîtriser »… Elisa ne pourra pas refuser… 😉
    @bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.