Chuter

Chuter

Ce jeudi matin, très tôt dans la matinée enneigée, je cours un peu pour rattraper ce bus pas encore arrivé. Et voilà une plaque de verglas…et me voilà parallèlle à quelques centimètres du sol et puis…au sol, sans trop de dégats heureusement. J’ai eu le temps je pense d’amortir avec ma main qui est un peu endolorie. Mmmm, je m’en suis voulu de ne pas avoir vu venir cet évènement mais, après coup, je me suis dit m’en être bien sorti car la blessure aurait pu être bien plus grave au vu du choc et des traces dans la poudreuse.  Une bonne chute ou de la chance? je ne le saurai jamais…

 ukemi-humour

Voilà encore un enseignement tel l’ukemi en Aikido.
La chute en aïkido est, en effet, riche d’enseignement. C’est un bel apprentissage de la réalité de la vie. Et elle mérite que l’on réfléchisse sur sa signification. La compréhension symbolique de la chute nous amène à acquérir une grande confiance en nous.
Le judoka chute, attire son partenaire au sol et lutte. L’aïkidoka, lui, chute sans se blesser, et se relève en utilisant l’énergie qui l’a conduit au sol pour se relever. C’est une belle leçon : la chute non seulement ne détruit pas, mais de plus contient l’énergie nécessaire pour nous relever. Dans un entraînement d’une heure, nous chutons et nous nous relevons sans cesse. Ainsi en est-il de notre vie. Vivre, c’est chuter sans cesse, et se relever, forts de ce que les chutes nous ont appris. Subir un échec n’est pas une erreur, chuter n’est pas une erreur. Ce qui est une erreur, c’est de ne pas se relever, de se laisser détruire par l’attaque.

 donovan-waite

Restons centrés, protégeons-nous pendant la chute, à l’image de l’aïkidoka qui met son corps en boule quand il chute, et emmagasinons l’énergie nécessaire pour nous relever. Cette énergie est cette force vitale que nous avons en nous. Si nous sommes coupés de cette force, nous aurons bien du mal à nous relever. Mais si vous restez reliés à elle, les gens vous regardent, et disent : « C’est incroyable ! Avec tous les coups qu’il reçoit, comment fait-il pour rester debout ? » En réalité les coups que l’on vous porte vous renforcent, et vous vous relevez plus fort que vous n’étiez auparavant.
Les coups, les échecs peuvent nous retirer quelque chose, mais jamais tout. Il reste toujours tout au fond de nous cette force vitale qui est immuable, inaltérable, présente à chaque instant, indépendante des événements que nous traversons, et qui nous permet toujours, quand nous avons conscience de sa présence, de nous relever et de continuer notre chemin.

 aikido-ikkyo-ukemi

Une vie linéaire n’existe pas, ou bien est sans intérêt. La vie est vibration, sans cesse nous fait descendre et remonter. Alors cessons de nous culpabiliser ou de nous lamenter quand nous chutons. Nous sommes sur Terre pour apprendre. Chuter et nous relever font partie de notre condition humaine. Tirons plutôt les leçons de nos échecs…

4 Comments
  • aikido el menzah
    Posted at 17:13h, 12 février

    excelen

  • Steph
    Posted at 18:30h, 12 février

    Merci pour la fidèle lecture ;o)
    A bientôt
    Stéphane

  • Emma
    Posted at 19:59h, 12 février

    Bonsoir,
    c’est vraiment un très beau post…Vraiment de chez vraiment:-))) Oui, les chutes sont riches d’enseignements. Apprivoiser le sol, ne pas en avoir peur est une telle richesse dans la vie quotidienne! On se sert de l’énergie de celui qui nous fait chuter, comme on devrait rebondir sur certains obstacles, sur certains echecs, non comme s’il n’avient jamais existés en les niant, mais en s’en servant pour se relever:-) “Il n’y a pas plus puissant qu’un vaincu qui se relève”…disait un grand Monsieur de l’Aikido au rire tonitruant:-DD
    Bisous et merci encore pour ce post plein d’espoirs et de philosophie
    Emma

  • Steph
    Posted at 22:07h, 13 février

    Coucou Emma,
    Eh bien, on dirait que ce petit texte t’a bien plu, j’en suis très très content 🙂
    Bisous et bon we.
    Steph

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.