L’éléphant et l’oiseau…

L’éléphant et l’oiseau…

Comment transformer un éléphant en oiseau? Voilà une question que je me suis souvent posée ce week-end lors du stage avec Léo. En particulier lorsque le relachement faisait défaut, ce qui, il faut l’avouer, fut souvent de mise.
Pour la plupart des gens présents, l’habitude de travailler “en force” et “en confrontation” aurait pu rendre les pratiquants imperméables au travail proposé alors qu’à travers les explications très précises, nous nous rendons compte que la moindre indication donnée à tori lorsque aite attaque et également lorsque tori effectue la technique conduit à une réaction du partenaire.
Pour éviter ou plutôt essayer d’éviter celà, il faut devenir l’oiseau ;o) ; au troisième stage, nous commençons à percevoir le sens et à être plus “léger” mais la route est encore très longue…

Léo Tamaki Mars 2009 par vous

Je ne vais plus trop revenir sur la partie technique qui finalement n’était qu’une petite partie de l’enseignement, celui-ci étant surtout basé sur le travail du corps en relâchement que ce soit sur Chudan Tsuki, quel travail pour UN tsuki, sur Katateryotedori lorque aite attaque et place le mouvement en même temps alors que très souvent ce geste est très figé, aite serrant les poignets en broyeuse…Ou encore sur Munadori dans lequel on retrouve la finesse déjà travaillée au stage précédent lors de katadori menuchi.

Léo Tamaki Mars 2009 par vous

Un week-end de pratique intensive à nouveau génial et dans le sourire qui nous a également permis de revoir Issei que j’ai encore bien embêter à force de vouloir travailler avec lui mais ses conseils sont trop judicieux pour passer à côté…Talia et Bénédicte toujours souriantes…mais également de faire connaissance avec deux chouettes pratiquants de l’hexagone : Julien Petitfour et Georges Peixoto qui ont vraiment amené une belle ambiance sur le tatami et en dehors ;o)
Un week-end bien belge puisque le vendredi nous avons fait découvrir les frites de Chez Antoine, le samedi le Plattesteen, un bistrot tout ce qu’il y a de plus “brusseleer” avec stoemp, saucisses et autres et le dimanche midi notre traditionnel “Café de la Poste” qui nous met presque en retard à chaque fois.., celà c’est aussi la pratique, nouer les relations et découvrir d’autres personnalités.
Vous n’y étiez pas??…eh bien il fallait venir tout simplement ;o)…
Quelques photos : ici

3 Comments
  • Tamaki Léo
    Posted at 11:35h, 10 mars

    Merci encore pour l’accueil! Nous avons profité de Bruxelles et de ses spécialités avec joie et relative modération 😀

    Amicalement,

    Léo

  • Ivan
    Posted at 12:06h, 18 mars

    Il est fort ce Léo, il est fort. Parce que justement il ne l’utilise pas, sa force. Arf ! Mais quel est donc son secret ?

  • rose
    Posted at 12:16h, 18 mars

    Et si il veut encore etre plus fort, il doit venir plus souvent manger nos bonnes frites Belge…;)

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.