+32 473 63 99 30

Etiquette

Etiquette

Après avoir lu le post précédent, nous voilà sur dans le vif du sujet…la pratique d’un Budo, l’Aïkido en l’occurrence. La particularité d’un art martial traditionnel relève de l’étiquette, c’est-à-dire les règles inhérentes à la recherche de la voie…Si vous êtes membres du dojo, vous en retrouverez un très large chapitre dans notre petit manuel du pratiquant.
En quelques années de pratique, j’ai été confronté de maintes fois à des manquements du respect le plus élémentaire du Reishiki et ce même chez des anciens et même pire…des enseignants.
Loin de moi l’idée de me considérer comme un modèle d’étiquette mais je pense, humblement, qu’il faut vraiment s’efforcer de travailler cela et de le transmettre à nos élèves. L’étiquette est ce qui différencie un Budo des sports de combat et des sports tous courts.
Très souvent, j’ai observé des pratiquants d’autres disciplines « vautrés » sur le tatami en position de vacances ou marchant à pieds nus (des aikidokas aussi !) dans des endroits sales et mouillés avant de s’en retourner sur le tapis. Merci pour ceux qui suivent…
Il y a aussi les odeurs d’une journée de travail mettant nos narines à rudes épreuves alors qu’il suffirait d’une toilette même sommaire avant le cours, pour ma part je me lave toujours au minimum les pieds et les mains et il m’arrive fréquemment de prendre une douche avant les cours par respect autant pour mes partenaires que pour moi-même.

Il n’y pas que l’hygiène, il y a aussi les attitudes, par exemple, les bras croisés durant les explications d’un plus ancien, attitude vraiment proscrite dans tous les manuels d’arts martiaux dignes de ce nom.
Nous avons aussi le port du Hakama avec au choix, le pantalon blanc qui dépasse, l’avant noué comme si l’on avait ses sandwichs avec soi et même le suprême des suprêmes (vu chez un candidat Yudansha) : la koshita coupée !!! (petite plaquette se trouvant à l’arrière de l’hakama), il faut croire que cela le gênait un peu trop… En parlant du hakama, les façons de la fixer sont nombreuses et je ne pense pas qu’il y aie une manière « officielle » mais certaines règles bien précises doivent être respectés. Cet habit se…lave aussi, évidemment suivant une méthode précise pour ne pas perdre les plis, certains pensent peut-être que l’auto-nettoyage est fourni avec à voir l’aspect de leur tenue…
L’étiquette, pour un pratiquant, devrait aussi être développée à l’extérieur, Jean-Pierre Vignau, karateka de renom, ancien…videur, cascadeur et …mercenaire disait un jour que l’on peut être flamboyant dans le dojo mais que si nous ne laissions pas passer une personne âgée devant nous, nous n’avions rien compris aux arts martiaux…belle réflexion.
 

Si vous voulez en savoir plus je vous conseille les ouvrages suivants :
-Vertu et Richesse de l’étiquette par Dominique Andlauer
-Etiquette et transmission de Tamura Senseï
Un article sur le net de Daniel Leclerc qui traite de manière précise de ce sujet : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.