Si le premier terme est assez connu dans le monde, le deuxième l’est un peu moins.
Voici donc une brève analyse vu de mon petit niveau en Shiatsu, un art que je ne pratique plus trop par manque de temps mais çà sommeille toujours en moi.
Et je pense que dans quelques temps…
Mais qu’est ce que le Yi King?
Le Yi King est un manuel chinois dont le titre peut se traduire par « Classique des changements » ou « Traité canonique des mutations ». Il s’agit d’un système de signes binaires qui peut être utilisé pour établir des divinations.

yikink hexa

Il occupe une place fondamentale dans l’histoire de la pensée chinoise et peut être considéré comme un traité unique en son genre dont la finalité est de décrire les états du monde et leurs évolutions. Premier des cinq classiques, il est donc considéré comme le plus ancien texte chinois.
Le Yi King est le fruit d’une recherche spéculative et cosmogonique élaborée, dont les articulations ont modifié durablement la pensée chinoise.
Partant d’une opposition/complémentarité entre les principes d’engendrement Yin et Yang (yin // réceptif // lune // féminin// passif alors que yang // créatif // soleil // masculin // actif) et subdivisant cette dualité de façon systématique (côté au Soleil et côté à l’ombre ; vents favorables opposés aux nuages contraires), le Yi King arrive à la série des 64 figures qui peuvent interpréter toutes les transformations possibles.
Il s’agit d’un ouvrage très complexe (encore un…).

yiking

Il y a quelques années, le père d’un élève qui était bouquiniste m’a offert une très belle édition de cet ouvrage (ci-dessus), j’ai tenté de le lire mais je n’ai pas compris grand-chose. Je m’y suis remis lors de mes cours Shiatsu et la lecture fut plus neuve mais toujours aussi difficile.
J’avais abandonné cette étude lorsque j’ai rencontré Stéphane Vien au cours de l’été 2015.
Il m’a fait découvrir une nouvelle approche, plus claire, plus vulgarisée de cette science plusieurs fois millénaire, la Kiologie.

Stéphane en stage en Belgique

Stéphane en stage en Belgique

Kiologie
Ce terme n’était pas nouveau pour moi car j’ai eu (et j’ai toujours) des échanges passionnants à ce sujet avec Stéphane par le web interposé.
Si le Yi King est divinatoire et peut être un peu comparée à une forme d’astrologie, l’approche de Stéphane permet d’utiliser cela dans des formes thérapeutiques telles que le Shiatsu. Il a pu, à merveille, synthétiser ces éléments pour utiliser cela dans son art.
En effet, les « signes » primordiaux et secondaires seront bien intéressants pour définir ou cerner certaines pathologies.
Par exemple, un Bois 3, une sorte d’hyper actif de la créativité qui est toujours dans les projets (je ne m’y retrouve pas 😉 ). Dans un sens, cette forme de mouvement perpétuel aura des effets sur le coeur, le sang, la tension artérielle.
On pourra donc déjà avoir cet élément comme base pour un premier diagnostic qui sera bien sûr complété par d’autres sources comme par exemple, le Hara, les pouls, analyse du visage, etc.
Pour son approche personnelle de la Kiologie, Stéphane s’est donc, je pense, inspiré du Yi King mais également des travaux d’une chercheuse américaine, Jean Haner.

Jean Haner et Stéphane Vien©stephanevien.com

Jean Haner et Stéphane Vien©stephanevien.com

Se basant elle aussi sur les sciences chinoises mais également sur l’ancienne médecine de l’Empire du milieu, Jean Haner a écrit plusieurs ouvrages très intéressants et que je vous invite à lire si vous vous intéressez à la question.
Kiologie, rencontres et signes
Bien sûr, me direz-vous, faut-il croire ou peut-on croire à tout cela?
De nature assez cartésienne, je suis un peu méfiant du « paranormal » mais je dois bien avouer que, dans mon petit cas, les prédictions d’ « années à succès » et de « récolte » se sont avérées bien exactes et précises.
Les rencontres au cours de ces périodes ont été très importantes et même pour certaines déterminantes.
Quant aux signes, parfois il peut y avoir du hasard mais lorsque cela se répète à l’envi, il s’agit d’autre chose, clairement.
Evidemment, certains parleront d’une forme d’ésotérisme ou de new age mais le Yi King ne date pas d’hier, il s’agit d’une science datant d’avant notre ère chrétienne.
Maintenant, à chacun de construire son opinion.
Et vous savez dans la Kiologie, mon signe est le guerrier, étonnant non? 😉

Yi, le changement

Yi, le changement

En savoir plus sur le Shiatsu et la Kiologie en consultant le site de Stéphane Vien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *